Principes et règles de conduites éthiques

Principes etrègles de conduiteséthiques
dans l'exercice dela médiation
pour les adoptionsinternationales,
obligatoire pour les membresetpersonnes qui travaillent

 à la Fondation « Soleil pour nos enfant » 

 

Bases

 

 

1.    Cesrègles définissent les règles éthiques pour les membres et les personnes qui travaillent à la Fondation "Soleil pour nos enfant"

2.    Le but principalde ces règles est d’encadrer les responsabilités morales des gens qui travaillent à la Fondation les principes fondamentaux que les employés de la Fondation doivent connaître et respecter dans le travail et le comportement éthique dans le travail pratique dans la Fondation.

3.    Règles de comportementsont obligatoires et chacun des membres et des personnes qui travaillent à la Fondation doivent les respecter

 

Obligation

 

1.       Tous les membres etpersonnes qui travaillent à la Fondation sont tenus :

-          Avoir des qualités moraleset sociales, une  formation et l'expérience dans le domaine des services de médiation liés dans les adoptions internationales d'enfants ;

-          Ne pas travailler dansune institution spécialisée ou de services sociaux pour établissement des enfants ou la division territoriale de l'Agence d'assistance sociale.

-          En travaillant dela Fondation d'exercer les droits et obligations de bonne foi et en raison de la loyauté et le respect des clients.

-          Assurer la confidentialitéde l'information divulguée dans le processus ou dans le cadre des activités qui réalisent ou déjà réalisé de la Fondation.

-          Respecter le secret professionnel, au sujet de leur travaille à la Fondation. Lors de la cessation de la participation à la Fondation on n’est pas exemptée de l'obligation de respecter le secret professionnel au sujet de la Fondation.

-          Travailler pour affirmer l'autoritéde la Fondation

 

2.       Les membreset les personnes qui travaillent dans la Fondation doivent maintenir un haut niveau de conduite professionnelle, constamment enrichir leurs connaissances et compétences, dûment informé de l'évolution du changement des réglementations à la base normative lié aux activités de la Fondation.

 

Principes du travail

 

1.       Les membreset les personnes qui travaillent à la Fondation dans leur conduite devraient être guidés par les principes suivants :

 

Légalité- la conformité aux lois juridiques, lois et règlements internationaux ;

Intégrité-construction et le maintien des relations de respect, de confiance, de coopération et de collégialité ;

 

Loyauté- d'avoir un comportement loyal, honnête et responsable;

 

Impartialité-de ne pas laisser leurs actions être guidés par des préjugés personnels;

 

Interdiction de discrimination-dans toutes ses activités il ne faut pas s’engager dans la discrimination fondée   le sexe, la race, la nationalité, l'origine ethnique, la nationalité, l'origine, la religion, l'éducation, les croyances, l'appartenance politique, la situation personnelle ou sociale, l'âge, l'orientation sexuelle, l'état matrimonial, de la propriété ou d'autres motifs établis par la loi ou un traité international auquel la Bulgarie est partie.

 

Conduite professionnelle

 

1.    L’activité des membreset des personnes qui travaillent à la Fondation est guidé exclusivement par la loi afin de maximiser la protection des intérêts de l'adopté et les adoptants.

En ce qui concerneles enfants :

 

-          Fonder leur pratiquede la connaissance moderne de développement de l'enfant et de la connaissance des caractéristiques individuelles de chaque enfant.

-          Se conformer àla vulnérabilité particulière de chaque enfant.

-          Soutenir le droitde l'enfant à la libre expression de l'opinion sur toutes les questions de son intérêt.

-          travaillerpour l'intérêtsupérieur de l'enfant.

 

En termes defuturs parents adoptifs :

 

-          Respecter la dignité dechaque famille et la culture, les coutumes, la langue et les croyances.

-          Informer la famillepour tout ce qui concerne l'enfant.

-          Informer la famillede la façon que l’enfantadoptif est élevé.

-          Ne pas utiliserles relations avec la famille à des fins personnelles.

 

En ce qui concerned'autres organisations internationalesaccréditésd'adoption :

 

-          Construire etmaintenir une relation de respect, confiance, coopération et collégialité.

-          Echanger des informations etdes ressources pertinentes au bien-être et la protection des droits de l'enfant.

-          Travaillerà promouvoir son autorité et l’autorité de ses collègues.

 

En termes de la société

 

-          Travaillerpour élever le niveau de compréhension des enfants et de leurs besoins de la société

-          Travaillerpour améliorer la coopération entre les organisations, ainsi que les interactions interdisciplinaires entre les professions concernées au bien-être des enfants et des familles

-          Travaillerà promouvoir les droits de l'enfant, ainsi que la sensibilisation de la société en cas où ils sont violés

-          Travaillerà soutenir les lois et les politiques qui favorisent le bien-être des enfants

 

2.    En cas d’un conflitentre les intérêts de l'enfant et les futurs parents adoptifs à travailler pour l'intérêt de l'enfant correctement et complètement informer les adoptants de la règle dans l'intérêt de l'enfant.

3.    Les membreset les personnes qui travaillent à la Fondation, doivent aider et soutenir les pouvoirs publics dans l'exercice de leurs pouvoirs.

4.    Les membreset les personnes qui travaillent dans la Fondation devraient travailler pour améliorer l'interaction et la coopération entre les institutions étatiques et les organisations non gouvernementales liées à la procédure d'adoption.

5.    Construire etmaintenir une relation de respect, de confiance, de coopération et de collégialité, leurs collègues de la Fondation, ainsi que d'autres organisations non-gouvernementales, de l'Etat et les services municipaux. Ne sas porter atteinte à la dignité de l'individu, ne pas causer de conflit et de ne pas violer leurs droits et intérêts légitimes.

6.    Ne pas laisser que votrecomportement au travail soit incompatible avec les bonnes mœurs et la morale.

7.    Ne pas permettreune dépendance financière ou autre qui affecte l’exécution professionnelle, impartiale et l’objective de leurs fonctions

 

DISPOSITION FINALE

 

Cesprincipes éthiques et des règles de conduite pour la médiation des adoptions internationales sont obligatoire pour les membres et ceux qui travaillent à la fondation "Soleil pour nos enfants», adoptée lors d'une réunion du Guide de la "Sun de nos enfants" de 19.12.2014.